Erreurs classiques du déménagement

erreurs déménagement

Erreurs classiques du déménagement

La première fois que l’on déménage, il est facile de tomber dans des pièges. Petit tour d’horizon pour vous aider à vous en sortir avec les erreurs à ne pas commettre, avant, pendant et après un déménagement.

Déménager en même temps que tout le monde

La pire décision que vous pourriez prendre pour votre déménagement ? Partir le 15 août ! En haute période, un jour férié… si vous décidez de déménager en même temps que tout le monde, vous devrez sur-anticiper vos locations de camions de déménagement, trouver un emplacement pour le dit camion, ou même pour faire appel à un professionnel comme au montemeuble lyonnais déménagement, vous devrez vous y prendre très à l’avance ! Privilégiez les périodes creuses comme septembre-novembre ou février-mai !

Ne pas penser à faire l’état des lieux en entrant dans son nouvel appartement

Cette étape est tout simplement obligatoire à l’arrivée dans un nouveau logement : c’est un critère important pour l’établissement de votre caution, qui vous sera rendue ou non à la fin du bail. Attention, il faut faire les choses correctement, car si vous oubliez de mentionner des dégâts ou des réparations, vous pourrez en fin de bail être tenu pour responsable et vous exposer à des travaux ! Un modèle d’état des lieux est disponible via le lien suivant , qui vous permettra de suivre pas à pas les éléments à ne pas oublier le jour J !

Ne pas faire appel à un déménageur professionnel

Faire appel à un déménageur professionnel semble plus rassurant pour beaucoup de gens qui ont vécu un premier déménagement “à l’arrache” entre amis. Sachez effectivement que les déménageurs professionnels vous fourniront de quoi emballer vos bien correctement, ils auront le matériel adapté type monte-charge ( montemeuble ), ils vous éviteront de vous casser le dos, sauront prendre soin de vos objets fragiles… vous occuper de ces démarches par vous-mêmes (location d’un camion de déménagement, d’un monte-meubles, achat des cartons…) vous reviendra dans bien des cas plus cher que de faire appel à des professionnels.

Ne pas faire de contrat de colocation

Entrer en contact avec le propriétaire de l’appartement qui va être mis à la disposition des colocataires est primordial afin de rédiger un bail de colocation : celui-ci permet de préciser les termes du bail et de définir les identités des personnes qui vont habiter dans l’appartement. Il s’agit d’un détail qui pourra vous éviter bien des écueils ! Ce bail vous sera notamment utile pour souscrire une assurance habitation, qui est obligatoire ! Il ne faut pas négliger cette étape. Vous devez assurer votre logement contre les risques locatifs et déclarer les biens de chacun des colocataires.

Ne pas anticiper les démarches de base

De nombreuses démarches doivent être anticipées pour ne pas emménager alors que l’eau, l’électricité ne sont pas mises en service, ou que vous n’avez pas encore de box (jusqu’à 2 semaines de délai pour la recevoir !) ni d’assurance habitation. Un bon moyen de passer cette dernière étape en quelques minutes consiste à appeler le spécialiste de la souscription ! Souscritoo vous assure en quelques minutes, et souscrit vos contrats internet, tv, téléphone, électricité, gaz en un seul appel. Souscritoo s’occupe aussi de la résiliation de vos anciens abonnements ! C’est gratuit !

Ne pas penser aux APL

Vous devez également anticiper votre demande d’APL car vous pourriez perdre vos droits : vous pouvez seulement percevoir l’APL à partir du mois suivant le mois d’entrée dans votre nouveau logement. Vos droit ne démarrent que pendant le mois du dépôt de dossier. N’oubliez pas de refaire une demande à chaque changement de domicile ou de situation pro ! Vous n’avez pas trouvé l’information que vous cherchiez ? Retrouver le dossier complet de notre partenaire DigiSchool consacré aux APL

Faire de très gros cartons

Et donc intransportables ! On évite de faire des économies drastiques avec les cartons : plus ils seront légers, plus ils seront faciles à transporter !

Démonter des meubles sans penser à regarder comment les remonter ensuite

On démonte à la va-vite ses meubles “faciles à monter”, mais on a perdu le mode d’emploi, et une fois arrivés à l’emménagement, c’est forcément la galère pour remonter le fameux meuble ! Certains meubles ne passent pas par les portes ou ne rentrent pas dans le camion ? Démontez-les. Cependant, n’oubliez jamais que vous allez devoir les remonter à l’arrivée. Notez donc sur une feuille de papier, l’emplacement de chaque vis, ainsi que tous les éléments qui pourront vous aider dans cette démarche.

Ne pas déclarer ses biens de grande valeur

Il est important de déclarer ses biens de grande valeur dans un document appelé « Déclaration de valeur » qui vous est fourni par la société de déménagement. Cela vous permet, en cas de détérioration ou casse, d’être pris en charge convenablement par l’assurance.

Oublier de prévenir vos nouveaux voisins

Ainsi pour éviter tout débordement et une relation tendue avec vos nouveaux voisins, il est préférable de les prévenir du jour de votre déménagement ou de votre emménagement et d’expliquer qu’il va donc y avoir du passage et la venue de déménageurs. S’ils sont prévenus, vos voisins ne risquent pas de se liguer contre vous.

Ne pas écrire sur les cartons ce qu’ils contiennent

On n’ouvre pas toujours tous les cartons le jour même de notre arrivée dans le nouveau logement. Il est donc préférable d’écrire sur chaque carton ce qu’il contient dans l’objectif de pouvoir retrouver facilement ce dont on aurait besoin (livres, jeux de société, linge de maison, documents administratifs…).

N’hésitez pas à nous contacter pour un devis de déménagement sur Lyon.
Déménagement lyon, Tassin la demi-lune, Ecully, Dardilly, Marcy l’étoile, Vaugneray, Greyzieu la varenne, Les monts d’or, Région lyonnaise…

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire